Un mashup pictural saisissant

Xavier Marabout naît en 1967 un vendredi 13 ! Jour de chance car cet enfant montre très tôt un vrai talent pour le dessin et la peinture. Il réalise sa première exposition d’aquarelles en 1984 à la galerie Goguet à Evreux.

Pourtant, dans un premier temps, c’est un tout autre chemin qui l’attend. En 1990, après des études scientifiques, il sera ingénieur commercial pour un laboratoire médical, sans pour autant cesser de peindre et d’organiser des expositions privées.

En 2006, changement de cap, il s’inscrit à la Maison des Artistes. À partir de ce jour, il ne fera plus que peindre.
Son travail est essentiellement basé sur la réalisation de mashup pictural. Autrement dit, Marabout dépouille des univers artistiques éloignés pour les fusionner ensemble (mouvement artistique baptisé Strip Art).

Ainsi, en empruntant à la bande dessinée de son enfance et à la peinture des grands maîtres qui le fascine, il a développé peu à peu un style où le trait et la parodie sont omniprésents. Notamment dans sa série : Hergé – Hopper ou Marabout utilise le regard voyeuriste et attentiste du peintre américain pour imaginer une vie sentimentale et tumultueuse à Tintin. Ou encore, dans cette autre série : Tex Avery – Picasso où il organise la rencontre du célèbre Loup libidineux et des femmes peintes par l’artiste espagnole…

Bref, à travers ces entrechocs culturels, Marabout revendique aujourd’hui la synthèse des genres.

Alexis Boudal

Alexis Boudal

Cultivant un attrait pour le design, en ce qu’il a de réactif et de créatif, j’ai développé mes connaissances pour les outils de PAO et d’UX en tant qu’autodidacte.

Laissez un commentaire